Afrique – Justice internationale: Après le Burundi, l’Afrique du Sud annonce son retrait de la Cour Pénale InternationalePar Otric NGON | Cameroon-Info.Net

Cette décision prendra effet dans un an «à compter de la date de réception» de la lettre adressée aux Nations unies.

L’Afrique du Sud a mis sa menace à exécution en annonçant son retrait de la Cour Pénale Internationale (CPI) après la polémique causée par son refus d’arrêter le président soudanais Omar el-Béchir. Conformément à la procédure, Pretoria «a annoncé par écrit au Secrétaire Général de l’ONU son retrait» de la CPI, a déclaré le ministre sud-africain de la Justice, Michael Masutha, selon les informations relayées vendredi par l’AFP.

Pretoria accuse la CPI de «préférer de toute évidence viser des dirigeants en Afrique, et exclure les autres qui sont connus pour avoir commis ces atrocités ailleurs». Rappelons qu’en 2015, les autorités de Pretoria s’étaient retrouvées au coeur d’une vive controverse à l’occasion de la visite à Johannesburg de M. Béchir pour un sommet de l’Union africaine (UA)…